CULTURE ET LITTERATURE LATINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CULTURE ET LITTERATURE LATINE

Message par Jingeair le Mer 23 Sep - 15:05

Un rappel de la bibliographie

Céline Salles - Civilisation romaine
Florence Dupont - Le citoyen Romain sous la République
Jean Noël Robert - Rome

Res Romanae
Martin et Gaillard - Les genres littéraires à Rome




PREMIÈRE PARTIE : Le temps des Rois



Introduction :

Ce qui définit le citoyen français est un événement politique, un texte : La déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen, publié à la suite de la Révolution française en 1789 et de la prise de la Bastille la même année.  Au contraire, l'identité du Citoyen romain a été forgée à partir des mythes autour de la création de Rome. Aucun évènement historique n'entre en jeu dans la création de l'identité Romaine, tout à été construit par tradition orale des mythes et des légendes. (Mythe : On retrouve l'idée de destinée à laquelle le romain sera confronté durant sa vie. Le Romain est conscient de son destin.)


I) Les légendes de la fondation de Rome (-753)



A) L'histoire d’Énée


A l'origine de la fondation (rare repère où la réalité et le mythe se rejoignent), il y a la guerre de Troyes. De cette guerre, Énée sera l'un des seuls survivants. Fils d'Anchise et de Vénus, il aura un fils avec son épouse Créuse, il se nomme Ascagne. Durant l'incendie qui ravage Troyes, Énée s'enfuit avec son père Anchise, qu'il porte sur le dos. Ascagne à sa droite lui tient la main, et dans sa main gauche il tient les Dieux Lares. Sa femme Créuse derrière lui se fait semer, meurt et réapparait sous forme de spectre pour ordonner à Énée de ne pas se retourner pour essayer de la sauver et de continuer sa quête : La fondation d'une nouvelle Troyes (qui sera en réalité Rome)
Énée part donc et durant son voyage se trompe de chemin. Il croisera la route de Carthage et de Didon, Reine de Carthage. La jeune femme tombe éperdument amoureuse de lui. Hélas, la pauvre femme, veuve, ne peut se donner à lui, car elle appartient toujours à son défunt mari. Mais persuadée qu'Énée va l'épouser elle s'offre à lui. Couverte de déshonneur elle se suicide.
Dans la suite de son voyage, Énée va rencontrer un Roi nommé Latinos, roi du Latium, qui va l'accueillir à bras ouverts. Il lui donnera la main de sa fille Lavigna et fera donc d'Énée le nouveau Roi du Latium. Ascagne quant à lui s'installera à 20km de la Rome actuelle pour y fonder Albe la longue.


B) Romulus et Remus


Ascagne aura donc des descendants et quelque génération plus tard naissent deux frères jumeaux : Numitor et Amulius. Amulius aura le pouvoir et Numitor une fille (Silvia Rhea), Amulius qui veut garder le pouvoir fera donc de la fille de Numitor une Vestale. Des prêtresses chastes veillant sur le feu du temple Vesta.
Malheureusement Silvia Rhea tombera enceinte de Mars et donnera naissance à des jumeaux : Romulus et Remus. Elle sera jetée en prison et les jumeaux seront déposés dans le fleuve dans le but de les noyer. Ils seront recueillit et nourris par une louve et reviendront plus grand plus fort pour renverser Amulius et donner le trône à Numitor. Les jumeaux partiront fonder de leur coté leur propre cité.

La légende historique

Arrivés sur les lieux Romulus choisira le Mont Palatin et Remus se pencher sur l’Aventin. Débutera une "guerre" entre les deux. Pour les départager : les oiseaux. (Templum : fenêtre virtuelle tracée dans le ciel dans laquelle les Romains faisaient des prédictions.)  Remus verra six oiseaux en premier alors que Romulus en verra douze après son frère. Aucun gagnant et Romulus sans écouter son frère tracera une délimitation symbolique autour du mont Palatin : le Pomœrium. Remus pour se moquer franchira cette limite et se fera tuer par son frère.  
Le Pomœrium est une limite sacrée et personne ne franchit cette limite en étant armé sans y avoir été invité. Par la suite Romulus ouvrira sa cité à tout les vagabonds : des voleurs, des nomades vont constituer la première population de Rome. C'est un fait historique, et ces vagabonds vont constituer les Patriciens (qui seront par la suite les "nobles" de Rome et les citoyens les plus importants). Le problème dans cette cité c'est qu'il y a aucune femme, problème qui va se résoudre très simplement. Rome a des voisins : les Sabins, une tribu pacifique qui ne demande qu'à vivre tranquillement. Romulus invitera donc ces Sabins à participer à des jeux. C'est à ce moment là qu'ils enlèveront les Sabines, juste sous le nez des Sabins avant de les chasser de Rome. Ce sera la première guerre que Rome entamera et elle sera contre les Sabins.
Les Sabines se retrouvant avec deux époux : un époux de cœur et un époux de raison. Elles aiment les deux et ne veulent pas en voir mourir un. Elles empêcheront la guerre et négocieront. Elles restent épouses des Romains. En échange ils concèdent à la citoyenneté Romaine aux Sabins.
On notera : Ce que le Romain a, le Romain le garde. C'est ainsi que Rome réussira à prospérer : en gardant ce qu'elle a acquis et en invitant ses ennemis à rejoindre les rangs.



II) Une Royauté




Six rois se succèdent et inventent les impôts



III) L’avènement de la Res Publica et ses héros.


Petit récapitulatif :
-509 - Roi cruel : Tarquin le Superbe
-Brutus, neveu de Tarquin (Il se fait passer pour un imbécile, d'où Brutus)
-Lucrèce, dame aristocrate
-Sextus, un des fils de Tarquin

Sextus fils de Tarquin viola Lucrèce, après son viol celle ci invite son mari et Brutus et les réunis. Elle se poignardera et les obligera à jurer, sur son sang, de la venger. Tarquin se fera par la suite chasser et Sextus assassiner. (...)

(Vous pouvez venir ajouter des modifications, elles seront prises en compte)

Jingeair
Admin

Messages : 5
Date d'inscription : 15/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://l1lettresuppa.forumaquitaine.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum